loader image

Types d’appareils dentaires

Sommaire

Avis Google

4.5/5

223 avis

à voir aussi

Orthodontie invisible

Orthodontie adulte

Types d’appareils dentaires

Orthodontie enfant

Invisalign

Les fentes palatines

L’orthodontie s’est extrêmement sophistiquée ces dernières années. Elle permet de réaliser des traitements de plus en plus complexes en des temps de plus en plus courts. Les appareils dentaires sont pour beaucoup dans ces avancées scientifiques et thérapeutiques. Ils sont eux-mêmes le reflet d’une plus grande comprehension anatomique et physique.

Ce court article présente rapidement les différents types d’appareils dentaires utilisés de nos jours par l’orthodontie.

L'appareil multi-attache

Dès l’age de 1 an, il est recommandé de réaliser un bilan pour s’assurer de la bonne santé dentaire de l’enfant. Cela permet de déceler au plus tôt d’éventuelles particularités et d’optimiser ses chances de révéler un sourire sain et harmonieux tout au long de sa vie.

Appareil multiattache ancienne génération

Des ligatures élastomériques enserrent chaque dent. Au bout d’un mois elles perdent leur élasticité, elles sont gorgées de salives et souvent imprégnées de plaque dentaire. Ces boîtiers présentent cependant l’avantage d’être parfois moins épais que les boîtiers autoligaturants.

Appareil multiattache, nouvelle génération avec boîtiers métalliques autoligaturants

L’arc orthodontique coulisse librement dans la gorge du boîtier autoligaturant. L’alignement dentaire est effectué plus rapidement et une meilleure hygiène est assurée. L’arc orthodontique passe dans les gorges des boîtiers et aligne les dents.

Appareil multiattache transparents en céramique

Les boîtiers esthétiques vestibulaires permettent une discrétion maximale des techniques vestibulaires de traitement, s’il est adjoint des arcs orthodontiques « couleur dent ».

Les appareils invisibles

Les Gouttières Invisalign

Les appareils Invisalign ont créé une véritable révolution dans le domaine de l’orthodontie. En reprenant le système de gouttière transparentes utilisées pour les contentions, Align Technology a développé des typologies de traitement permettant de faire évoluer les dents sans bague ni brackets. Ces appareils possèdent l’énorme avantage d’être non seulement extrêmement discrets mais également amovibles : c’est-à-dire qu’il est possible de les enlever pour des rendez-vous professionnels importants, dans des relations intimes ou pour chaque repas. D’où leur extrême popularité. Sachez que des concurrents d’Invisalign se développent dont la technologie Dentosmile développée en France et dont les coûts sont parfois bien inférieurs.

Les Appareils en technique linguale

Les appareils en technique linguale on été inventé par le Dr Kurtz dans les années 1980. Ils constituent le seul type de traitement TOTALEMENT invisibles. Les brackets disposés sur la face interne des dents ne sont pas discernables.

Plus coûteux en raison de la difficulté du positionnement de ces brackets, ils sont aussi plus fragiles et ne sont pas possibles pour tous les types de cas. Ils sont néanmoins extrêmement fiables et produisent des résultats toujours plus précis notamment avec les avancées scientifiques de type SureSmile ou Insignia permettant un design des arcs  et des brackets sur mesure.

L'activateur de croissance

Ceci est un appareil dentaire amovible qui bloque les deux mâchoires. La mâchoire inférieure est propulsée en avant par cet appareil qui active ainsi sa croissance en la tirant en avant. Cet appareil est porté par les enfants ou les adolescents. Généralement et après la correction squelettique, il est posé un appareil d’orthodontie multiattache pour corriger les anomalies dentaires.

L’activateur monobloc avec force extra-orale

Cet appareil auquel il est adjoint un autre appareil extra-oral qui contribue à réduire la croissance de la machoire supérieure. Simultanément, la croissance de la machoire inférieure est sollicitée par une traction de celle-ci.

Ces appareils dentaires sont difficiles à supporter et parfois refusés par les patients. De nouvelles approches thérapeutiques et technologiques plus confortables remplacent ces traitements.

Les bielles de Herbst

Ceci est un autre type d’activateur. Ces bielles métalliques avancent la mâchoire inférieure dont la croissance est ainsi activée. Ces bielles peuvent aussi être fixées sur l’appareil multiattache.

Les thérapeutiques DAC

De nouvelles approches thérapeutiques et technologiques plus confortables remplacent ces traitements, notamment :  la thérapeutique DAC inventée par le Dr Jean-Jacques AKNIN ce seul appareil a des effets squelettiques sur la croissance mandibulaire mais aussi des effets dentaires pour redresser les dents en mauvaise position.

Thérapeutique DAC  du Dr jean-jacques AKNIN :le décalage des deux arcades dentaires est corrigée en 10 semaines : deux Rendez Vous à 5semaines avec un effet important de sollicitation de la croissance de la mâchoire inférieure qui était en arrière et les incisives maxillaires en avant.

Plaque palatine amovible pour la contention

Cet appareil dentaire est une plaque palatine amovible qui est généralement utilisée comme contention après un traitement orthodontique multiattache. Cet appareil maintient la position des incisives acquise après le traitement,  elles avançaient avant traitement.

Le quad'helix

Le quad’helix est un appareil qui permet d’élargir un maxillaire trop étroit en agissant en partie sur la suture palatine et en partie sur les axes molaires qui sont au départ trop inclinés vers l’intérieur.

Le disjoncteur inter-maxillaire orthodontique

Appareil disjoncteur en denture mixte

Cet appareil dentaire est scellé sur les molaires supérieures. Muni d’un vérin écarteur, il agit au niveau de la suture palatine pour élargir le maxillaire trop étroit.

Le Disjoncteur : apparence de l’appareil

Disjoncteur posé en denture adolescente. Les prémolaires ont fait leur éruption.

La Disjonction inter-maxillaire dans le traitement chirurgico-orthodontique de l’adulte

La chirurgie est nécessaire. Le disjoncteur est préalablement scellé.

Cette disjonction consiste, à sectionner le maxillaire supérieur en deux parties en passant entre les deux incisives centrales supérieures et au milieu du palais. Cette intervention permet ensuite, par l’intermédiaire d’un disjoncteur palatin (appareil posé par l’orthodontiste au niveau du palais avant l’intervention, voir ci dessous), d’écarter progressivement les deux maxillaires afin d’augmenter la largeur de l’arcade dentaire.

Réaliser un pré-diagnostic en ligne
avec un simple selfie

Analyse de votre sourire

Simulation appareillé

Simulation avant/après

Devis
rapide