loader image

Rétrognathie

Sommaire

Avis Google

4.5/5

223 avis

à voir aussi

Brackets transparents

Orthodontie invisible

Diastème

Orthodontie adulte

Orthodontie linguale

Consultation virtuelle enfant

Menton fuyant, dents de lapin, dents en avant... ces quelques termes peu élogieux sont souvent employés lorsque l'on parle de rétrognathie. Cette pathologie des mâchoires procure une anatomie du visage très singulière et, comme sa cousine la prognathie, est généralement la source de nombreux complexes chez les patients qui en souffrent. Mais qu'est ce que la rétrognathie exactement ? Peut ont corriger les dents en avant ? Le traitement est il le même chez l'enfant et l'adulte rétrognathe ? Peut on traiter la rétrognathie sans chirurgie ?

Seul un professionnel de l'orthodontie saura vous accompagner vers la meilleure solution pour retrouver l'harmonie de votre visage.

Qu'est ce que la rétrognathie mandibulaire ?

Tout comme la prognathie, la rétrognathie est un trouble de la morphologie de la mâchoire. Plus exactement, on parle de malposition dentaire. Elle peut affecter la mâchoire mandibulaire ou la mâchoire maxillaire. Contrairement à la prognathie en revanche, elle ne présente pas une apparence surdéveloppée de la mandibule mais plutôt une mâchoire inférieure en retrait par rapport à la mâchoire maxillaire et des dents de l'arcade supérieure avancées.

Le rétrognathisme est également appelé « Classe II » par les professionnels de l'orthodontie.

Esthétiquement, la rétrognathie se manifeste par un décalage entre les mâchoires inférieure et supérieure avec un menton en arrière, ou menton fuyant, et des dents du haut qui poussent inclinées vers l'avant, les fameuses « dents de lapin ».

Quelles sont les origines du rétrognathisme ?

La rétrognathie peut être causée par 2 types de facteurs :

Facteur fonctionnel

La rétrognathie mandibulaire ou l'inclinaison des dents de l'arcade maxillaire peuvent être causées par des gestes répétés ou des mauvaises habitudes. La succion du pouce chez l'enfant et l'adulte par exemple ou l'utilisation de tétines chez les plus jeunes peuvent contribuer à créer ou accentuer un décalage de la mâchoire supérieure et une inclinaison des dents vers l'avant. Certains traumatismes faciaux ou fractures des mâchoires dans l’enfance peuvent également être à l'origine de la rétrognathie.

Facteur génétique

Le rétrognathisme peut avoir une origine héréditaire, dans ce cas, comme pour la prognathie, on remarque généralement la pathologie chez d'autres membres de la même famille. On peut retrouver l'esthétique du menton en retrait ou des dents en avant chez certains ascendants mais également au sein d'une même fratrie. On parle également de cause squelettique puisque c'est l'anatomie osseuse qui est la cause du trouble dentaire. Dans les deux cas, le trouble est à prendre au sérieux car il affecte l'environnement dentaire de manière globale et peut générer de nombreux autres dysfonctionnements au sein de la mâchoire, du visage et d'autres fonctions du corps.

Quelles sont les conséquences de la rétrognathie ?

Les conséquences du rétrognathisme affectent en premier lieu l’apparence physique du visage. On remarque notamment un menton fuyant, déplacé vers l’arrière et des « dents de lapin » très avancées sur l'arcade supérieure. Ce profil très caractéristique du patient rétrognathe est à l'origine de nombreux complexes chez les patients qui consultent pour corriger leurs dents en avant. Ils trouvent leur visage déséquilibré et leur sourire peu harmonieux.

Mais au delà de la considération esthétique, la rétrognathie peut avoir de nombreuses conséquences corporelles et médicales et affecter ainsi plusieurs fonctions du corps. Les orthodontistes signalent principalement :

  • Déchaussement dentaire
  • Terrain favorable aux caries
  • Douleurs lors de l'ouverture et la fermeture de la bouche
  • Troubles de l'articulation temporo-mandibulaire
  • Usure prématurée des dents
  • Encombrement dentaire
  • Problèmes d'élocution
  • Problèmes respiratoires
  • Problèmes de mastication
  • Douleurs ou craquements lors du bâillement
  • Troubles dentaires
  • Pathologies parodontales
  • Apnée obstructive du sommeil
  • Sensibilité dentaire
  • Malposition de la langue

Si l'on soupçonne une rétrognathie ou une autre malposition dentaire chez le jeune enfant, il est indispensable de consulter au plus tôt afin d'anticiper au maximum les éventuels traitements à venir. La correction des dents « en avant » pendant la croissance est un atout pour le traitement car l’orthodontiste intervient avant que le trouble ne soit installé et que les conséquences ne soient trop développées.

Si l'on souhaite corriger une rétrognathie chez l'adulte, le traitement est tout à fait possible mais les dispositions ne seront pas les mêmes que chez l'enfant et l'on aura plus souvent recours à la chirurgie orthodontique.

Pourquoi traiter les dents en avant ?

Traiter le rétrognathisme a avant tout un objectif médical car le traitement permet bien-sur de corriger ou limiter les troubles fonctionnels qui peuvent avoir des conséquences sur la santé du patient rétrognathe. Mais cela peut tout autant contribuer au bien être psychologique des patients qui souffrent des conséquences esthétiques d'avoir les dents en avant ou le menton fuyant.

Comment corriger le menton fuyant ?

Pour corriger la rétrognathie (menton en arrière / dents en avant) les orthodontistes peuvent avoir recours à différents types de traitements :

  • L'appareil dentaire avec bagues/brackets orthodontiques classiques
  • L'appareil dentaire lingual
  • L’appareil dentaire Invisalign
  • La chirurgie orthodontique

Par ailleurs, certains de ces traitements peuvent être complémentaires et employés à différents stades du protocole de soins. Grâce à l'évolution des techniques médicales et orthodontiques, le recours à un appareillage dentaire externe ne se fait plus que très rarement ce qui permet une meilleure acceptation du traitement par les plus jeunes patients, souvent réticents au port d'un appareil très visible.

Dans tous les cas, l'orthodontiste est le professionnel le plus compétent pour déterminer le type de traitement le plus adapté aux différentes manifestations de la rétrognathie.

Comment traiter la rétrognathie sans chirurgie ?

l est totalement possible de traiter la rétrognathie sans chirurgie. Chez le patient enfant, si le traitement démarre assez tôt (avant 9 ans idéalement) la rétrognathie peut être traitée avec un appareil dentaire qui visera à stimuler la croissance de la mâchoire qui n'est pas suffisamment développée et à freiner la mâchoire trop en avant. L’appareil dentaire sera également utile pour corriger l’inclinaison des dents. La croissance sera une véritable alliée du traitement). Chez le jeune patient, ce traitement orthodontique permet d’activer la croissance mandibulaire déficitaire au départ. Cette action thérapeutique en période de croissance évite la plupart du temps une intervention chirurgicale chez le patient adulte. Il faut tout de même noter que plus la croissance mandibulaire du patient est avancée, le pic de croissance péri-pubertaire est alors dépassé et moins le seul traitement par appareillage portera ses fruits.

Chez le patient adulte, lorsque la rétrognathie est peu développée et que le souci majeur n'est que l'inclinaison des dents, alors la pose d'un appareil dentaire peut suffire à corriger les défauts. C'est généralement le cas des malocclusions d'origine fonctionnelle. Le traitement orthodontique des classes II chez l’adulte est le plus fréquent. En revanche, si la malocclusion est très développée, ce qui est habituellement le cas de la rétrognathie d'origine squelettique, le menton est très en arrière, comme la croissance est terminée, seule la chirurgie orthodontique pourra résoudre le problème.

L'orthodontiste vous proposera alors le dispositif le plus adapté à votre cas et vos besoins. Soit un traitement orthodontique seul, soit un traitement chirurgico-orthodontique. Dans ces deux cas , l’orthodontie peut être classique par bagues céramiques, ou plus sophistiqué par la pose d’un appareil invisible  en technique linguale Win ou par aligneurs (Invisalign).Peu d’orthodontistes pratiquent la technique linguale qui nécessite une formation très spécifique.

Qu'est-ce que le traitement chirurgical de la rétrognathie ?

Lorsque le traitement orthodontique n'est pas estimé suffisant pour soigner la rétrognathie chez un patient, l'orthodontiste peut alors recommander une intervention chirurgicale pour résoudre la malocclusion et améliorer l’équilibre facial.

Après un traitement orthodontique pré-opératoire, un chirurgien maxillo-facial ou ORL intervient pour avancer la mâchoire inférieure. L’orthodontie post-chirurgicale idéalise ensuite les résultats et stabilise l’occlusion dentaire. L'orthodontiste poursuivra le travail de traitement des malpositions et la qualité de l’engrènement dentaire. Il s'assurera ensuite que les résultats de l'intervention sont conformes aux attentes et propose des rendez-vous de suivi réguliers au patient après la chirurgie. Au total, le traitement de la rétrognathie par chirurgie et orthodontie associée dure environ 2 ans.

Il existe certains cas de rétrognathie ou les arcades dentaires sont peu décalées mais le menton est fuyant, le problème est alors d'ordre plutôt esthétique. Il est dans ce cas possible d'envisager une opération chirurgicale plus légère qui amènera un bon remarquable. Il s’agit d’une génioplastie.

La rétrognathie pouvant avoir des conséquences sur les fonctions : l'élocution, la déglutition, la mastication et l'équilibre musculo-cervical, il est recommandé après le traitement de consulter un orthophoniste et un kinésithérapeute pour d'éventuelles séances de rééducation. Cette rééducation neuro-musculaire, sert aussi à stabiliser les résultats.

Focus sur le centre dentaire Vivortho à Paris

Avec plus de 10 000 patients soignés dont 7 000 enfants, la clinique Vivortho dispose des praticiens les plus expérimentés dans les différentes disciplines du traitement orthodontique. Fondé et dirigé par le Dr Jean Jacques Aknin, le centre dentaire Vivortho à Paris est doté d'équipements et de matériaux à la pointe du développement pour les traitements spécialisés en orthodontie de l’enfant, de l’adolescent et de l'adulte. La clinique est également experte en orthodontie invisible pour adulte et pour l’adolescent grâce aux moyens thérapeutiques comme l’orthodontie linguale ou les technques par aligneurs comme les gouttières Invisalign. Tous les praticiens de Vivortho ont suivi une formation commune sur les techniques employées. Les stratégies de traitements sont individualisées à chaque patient selon les mêmes méthodes.

Toujours à l'écoute des préoccupations des patients, le centre de soins dentaire Vivortho à Paris dispose de partenariats avec de nombreuses complémentaires santé et propose des facilités de financement des traitements.

Pourquoi réaliser un pré-diagnostic en ligne
avec un simple selfie

Analyse de votre sourire

Simulation appareillé

Simulation avant/après

Devis
rapide