loader image

Greffe osseuse dentaire

Sommaire

Avis Google

4.5/5

223 avis

à voir aussi

Orthodontie adulte

Blanchiment dentaire

Orthodontie linguale

Les fentes palatines

Pédodontie

Prognathie

Quelquefois, lorsque l'on souhaite reconstruire une dent grâce à la pose d'un implant dentaire, une greffe osseuse pré-implantaire sera peut-être également recommandée afin de maximiser la réussite de la pose de l'implant. Mais qu'est-ce qu'une greffe osseuse dentaire ? Dans quel cas est-elle recommandée par les chirurgiens-dentistes ? Sur quel type de patients est-elle pratiquée ?

Il arrive que l'os de la mâchoire se résorbe à cause de l'absence de certaines dents. Afin de pouvoir poser un implant, il faut alors renforcer l'os sur cette partie de la mâchoire en procédant à une greffe osseuse. Il s'agit d'une intervention chirurgicale d'augmentation osseuse et il existe plusieurs méthodes pour la réaliser.

Centre Vivortho
Orthodontie, soins et chirurgie dentaire à Paris

7 avenue Bugeaud - 75116 Paris 01 42 25 25 30

Qu'est-ce qu'une greffe osseuse dentaire ?

Lorsque le chirurgien-dentiste souhaite procéder à la pose d'un implant dentaire, il doit avant tout s'assurer que le support osseux qui recevra l'implant est sain et suffisamment volumineux. Lorsque cela n'est pas le cas, par exemple si la hauteur ou l'épaisseur de l'os ne sont pas suffisantes, il existe une possibilité de reconstituer le volume de l'os en procédant à une greffe osseuse. Cette intervention est réalisée en amont de la pose de l'implant.

Pour cela, le praticien dispose un greffon à l'endroit de la mâchoire ou sera inséré l'implant. Une fois le greffon fixé, l'os naturel s'y appuiera pour se renouveler.

La greffe osseuse pré-implantaire est une solution durable qui permet de palier un faible volume osseux de la mâchoire et de s'assurer le succès de la pose d'un implant dentaire.

Il existe plusieurs types de greffes osseuses et de greffons, le praticien déterminera la solution la plus adaptée à son patient lors du bilan préalable à l'intervention.

Dans quel cas a-t-on recours à une greffe osseuse dentaire pré-implantaire ?

Lorsque la pose d'un implant dentaire est envisagée mais que le support osseux naturel du patient n'est pas assez volumineux, le praticien peut alors le renforcer en pratiquant une greffe osseuse

En effet, la pose d'un implant dentaire nécessite l'insertion d'un pivot dans la mâchoire qui servira de racine à l'implant et soutiendra la couronne. Pour que ce pivot soit ancré solidement et que l'implant dentaire soit suffisamment maintenu, l'os de la mâchoire doit être assez haut et assez épais. Il existe des alternatives qui peuvent éviter le recours à la greffe d'os dentaire mais dans certains cas, la reconstruction osseuse est inévitable.

Les causes d'une déficience de masse osseuse dans la mâchoire peuvent être variées :

  • La perte ou le retrait de dents dont l'absence de racine n'alimente plus l'os de la mâchoire qui se résorbe peu à peu.
  • La perte de volume osseux liée à des maladies parodontales
  • Un sinus de taille ou de forme inadaptées à l'implant
  • Un traumatisme de la mâchoire
  • Un facteur génétique qui entraîne la perte de dents

Quelles sont les alternatives aux greffes osseuses ?

Il existe des implants de faible largeur ou profondeur qui peuvent être employés pour éviter d'avoir recours à une greffe osseuse. Grâce aux avancées technologiques, il est désormais possible de concevoir des implants ultracourts et ultrafins qui sont tout de même très fiables et très solides.

Ces nouveaux implants, qui peuvent être placés même dans un environnement osseux atrophié, permettent d'avoir recours à des solutions moins invasives que la greffe osseuse et également moins coûteuses.

Cette avancée technologique ne signe malheureusement pas la fin de la reconstruction osseuse car, même si c'est une véritable innovation, il reste néanmoins des cas dans lesquels la greffe pré implantaire est nécessaire puisque la résorption de l'os est trop importante.

Quel type de patient peut-être traité avec une greffe osseuse ?

La greffe osseuse peut se pratiquer sans inconvénient sur tout patient adulte, à l'exception des femmes enceintes pour lesquelles les interventions de ce type sont fortement déconseillées.

Le bilan préalable réalisé par le chirurgien-dentiste pourra confirmer la possibilité d'avoir recours à la greffe.

Y a-t-il des contre-indications à la greffe osseuse dentaire ?

Comme pour toute intervention d'implantologie, il existe des contre-indications à la pratique d'une greffe osseuse pré-implantaire :

  • Le tabagisme important
  • Une radiothérapie qui irradierait les zones cervico-faciale ou maxillaire
  • L’ostéoporose
  • Le diabète
  • L’immunodépression
  • Les cancers
  • La valvulopathie
  • Les affections cardiaques sévères

Dans ces cas-là, le professionnel dentaire proposera des solutions alternatives moins invasives.

Y a-t-il des prérequis à la pratique d'une greffe osseuse dentaire ?

Même si un grand nombre de patients peut subir une greffe osseuse, il existe tout de même des conditions préalables pour que l’intervention soit une réussite :

  • Le patient doit impérativement arrêter toute consommation de tabac au moins 2 semaines avant la greffe et 3 mois après
  • Le patient est formellement interdit de manger sur les implants au moins 3 mois après la pose
  • Le patient doit avoir une hygiène dentaire et gingivale irréprochable pour éviter tout risque d'infection
  • La réalisation par le praticien d'une évaluation du volume osseux à créer grâce à des examens panoramiques, radios et scanners

Réaliser un pré-diagnostic en ligne
avec un simple selfie

Analyse de votre sourire

Simulation appareillé

Simulation avant/après

Devis
rapide

Quelles sont les différentes techniques d'augmentation osseuse ?

Lorsque l'on évoque la greffe comme technique d'augmentation osseuse, on parle en réalité de l'une des 3 techniques principales de reconstruction d'un os résorbé :

Le comblement osseux suite à une extraction dentaire

Après l'extraction d'une dent, un alvéole se creuse dans l'os et peut affaiblir la masse osseuse qui garantit le succès de la pose d'un implant. Le comblement vise alors à refermer cet alvéole grâce à la régénération osseuse.

Le sinus lift ou élévation du plancher sinusal

Lorsque l'on envisage la pose d'un implant en remplacement d'une molaire ou prémolaire du maxillaire, on peut assurer une reconstruction osseuse en élevant le plancher sinusal pour augmenter la hauteur de l'os.

La greffe osseuse pré-implantaire ou régénération osseuse guidée

Pour corriger un déficit osseux vertical ou horizontal, la régénération osseuse guidée permet d'augmenter le volume de l'os en épaisseur ou en hauteur et ainsi d'assurer un support suffisamment solide pour la pose d'un implant.

Orthodontie et chirurgie dentaire

7 avenue Bugeaud - 75116 Paris 01 42 25 25 30

Quels sont les différents types de greffons ?

Lorsque le chirurgien-dentiste envisage une augmentation du volume osseux par greffe, selon la situation du patient, il sera amené à choisir l'un des 4 types de greffons possibles :

  • Le greffon autogène prélevé sur le patient lui-même
  • Le greffon allogène qui provient d'un donneur
  • Le greffon xenogènequi provient d'un animal
  • Le greffon alloplastique qui est réalisé dans un biomatériau

Dans le cas d'un greffon autogène ou allogène, l'échantillon est habituellement prélevé dans l'os de la mâchoire, au niveau des dents de sagesse ou du menton. Le prélèvement peut également avoir lieu au niveau du tibia, de la hanche ou de l'os du crâne.

Lorsqu'un greffon allogène est envisagé, l'échantillon est fourni par une banque de dons spécialisée dont les procédures sont strictement contrôlés.

L'emploi de greffons xénogènes est de nos jours extrêmement rare, on lui préfère les greffons alloplastiques issus de tissus osseux de synthèse en matériaux biocompatibles imitant parfaitement la structure osseuse. Ces greffons alloplastiques se dégradent au fur et à mesure que l'os naturel se reconstruit jusqu'à être intégralement remplacés par une nouvelle masse osseuse naturelle et saine.

Quels sont les tarifs pour pratiquer une greffe osseuse ?

En France, le tarif d'une intervention de greffe osseuse n'est pas encadré. Il est donc librement choisi par le praticien et l'on peut rencontrer des tarifs très variables selon la ville et l’expérience du chirurgien-dentiste consulté. En moyenne, on constate des tarifs entre 800 et 2000 selon le type de greffe.

Cette intervention n'est pas prise en charge par la sécurité sociale, mais certaines mutuelles accordent une participation forfaitaire.

A la clinique Vivortho, nous ne souhaitons pas que les tarifs des interventions soient un frein à la réalisation de votre plus beau sourire et toute notre équipe s'accorde pour vous accompagner avec des facilités de règlement.

Comment se déroule l'intervention ?

Bilan pré-implantaire

Afin de déterminer précisément la quantité d'os nécessaire à la pose de l'implant, le dentiste réalise en vue de la greffe un bilan pré-implantaire. Ce bilan est composé d'un examen bucco-dentaire approfondi et d'examens complémentaires : radiographie panoramique, scanner 3D...

L'intervention

La greffe osseuse nécessite une anesthésie et une hospitalisation qui peut être ambulatoire ou durer jusqu'à 3 jours.

Une fois le patient sous anesthésie locale ou générale, le greffon est alors inséré dans la mâchoire via une incision dans la gencive.

Après l'intervention

Une fois la greffe réalisée, le patient peut présenter des gonflements ou des hématomes et ressentir quelques douleurs. Un traitement antalgique est habituellement prescrit pour soulager le patient. Un antibiotique est également administré pour limiter le risque d'infection.

Convalescence

Après l'intervention, le patient doit s'assurer d'avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable et d'éviter au maximum la mastication au niveau de la plaie. Il est également recommandé de privilégier les aliments mous et froids et d’éviter le tabac et l'alcool. Pour un soulagement rapide en cas de gène pendant les 36 heures suivant l'intervention, il est possible de placer une poche de glace sur la joue. Les bains de bouche sont également recommandés pendant une dizaine de jours.

Les 30 premiers jours, les activités physiques violentes sont fortement déconseillées.

Bilans post-opératoires

3 bilans sont réalisés après l'intervention :

  • Le premier une semaine après l'intervention pour contrôler l'état général de la zone opérée
  • Le deuxième après 2 semaines pour retirer les fils de suture
  • Le troisième après un mois pour confirmer le succès de la greffe

Dans les cas où la reconstruction osseuse est de faible volume, il est possible de poser l'implant dentaire lors de l'intervention.

Dans les cas plus complexes, il est recommandé d'attendre la consolidation osseuse et de respecter un délai de 3 à 9 mois avant la pose de l'implant. Le chirurgien-dentiste déterminera le délai en fonction du volume osseux obtenu.

Complications

Bien que la régénération osseuse soit une intervention couramment pratiquée et réalisée par des chirurgiens-dentistes experts en implantologie, il peut dans quelques cas rares subvenir des complications. Ces complications sont généralement de 2 ordres :

  • Infection de la greffe osseuse
    Ce type de complication reste extrêmement rare et le risque est totalement maîtrise et contrôle durant l'intervention et lors des soins post-opératoires
  • Echec de la greffe
    Dans quelques cas rares, la greffe échoue. Cela arrive lorsque le greffon est rejeté par le corps du patient ou lorsqu'il manque d'apport sanguin. Cela n'empêche pas une nouvelle intervention de régénération osseuse pour procéder ensuite à la pose des implants.